Le miroir truelle

 

Cet objet est un détournement de la truelle de chantier revisité en miroir à main.

Le manche est en noyer et les parties métalliques en inox miroir.

 

Le miroir truelle fait réference au XVIIe et le XVIIIe siècle,

ou la bourgeoisie et l'aristocratie usaient du blanc de céruse à outrance pour farder leur visage.

Sous l'Ancien Régime, la blancheur du visage était symbole d'élitisme.

Article de " Torréfacteur "

 

Le concept

 

 

Le miroir truelle associe deux mondes radicalement opposés : le gros oeuvre et l'esthétisme.

Cet objet est une provocation aux individus qui usent du maquillage avec excès.


Se maquiller à la truelle !


Une truelle est néanmoins un objet de construction et de lissage qui reflète aussi une quête de perfection.
Ce miroir est destiné à celles et ceux qui savent que la beauté va au-delà du reflet.

Copyright Le Design Français 2017 - Tous droits réservés - Contact -