La pelleteuse Cendrillon

 

Cette sculpture de verre associe le monde des machines et l'art de la miroiterie.
Deux univers radicalement opposés fusionnent et donnent vie à un objet enchanté !

Ce détournement féerique inverse toutes les propriétés initiales d'une pelleteuse.

L'assemblage métallique se transforme en verre façonné à la main et collé par U.V. (ultra-violet ).

La robustesse devient fragile et l’opacité,transparence.

La fonction destructrice de la pelleteuse reprend forme dans un écrin de verre qui protège le vivant. Les racines grandissent sous l’œil de chacun et la lumière qui irradie cette jardinière diffuse une note bleutée sur les végétaux qui rencontrent ses dents de verre.

 

Les objets associés : La jardinière pelleteuse

Le contexte historique


ll était une fois, en l'an 2017,  une pelleteuse nommée Cendrillon, elle vivait près de l'entrepôt de la voirie municipale.
Elle était usée et travaillait sans relâche dans la pollution des villes et la poussière des chantiers.
Cette pelleteuse rêvait de verdure, de grand espace et de transparence.

Un jour, on apprit qu'une zone inhabitée, laissée à l'abandon, allait être transformée en un magnifique jardin floral.
Cependant, seuls les engins choisis par le chef des travaux allaient pouvoir participer à ce bal des machines.
Elle savait qu'elle était trop rouillée et trop lente pour être sélectionnée.

Un matin, une fée vint lui rendre visite, et réalisa son rêve !
En plus de faire partie de l'équipe d'intervention des espaces verts, elle fut transformée entièrement en pelleteuse de verre !
À son arrivée sur la zone de chantier, tous les camions et les bulldozers se retournèrent...
C'était la reine ! Elle rayonnait ! Elle créa un jardin sublime, mais ne voyait pas le temps passer... et la magie est éphémère...
Le précieux enchantement allait se terminer à la fin de la journée du service espace vert (15h30) ...

Lorsque les 12 coups de sifflet du chef des travaux retentirent pour rentrer à l'entrepôt, elle sentit que le charme s'estompait.
Sa transparence de verre commença à laisser place au métal usé.
Ne voulant pas être découverte sous son vrai jour, elle fuyait dans le bois le plus proche, laissant derrière elle quelques parties de verre qui se détachaient de sa carcasse.
Le godet de verre aux dents bleues est le seul vestige qui par miracle, n'a pas retrouvé sa matière initiale.

Nous n'avons jamais revu la pelleteuse Cendrillon, mais certains l'auraient aperçue dans une clairière entourée de fleurs et de grands arbres.


 

Copyright Le Design Français 2017 - Tous droits réservés - Contact -